Quelques grammes de laïcité dans un monde de radicalité — Episode 2

Quelques grammes de laïcité dans un monde de radicalité – Episode 2

Viv(r)e La République se joint à Forces Laïques, LaïcArt, et à l’Observatoire de la Laïcité de Saint Denis pour participer à l’initiative du Comité Laïcité République à l’opération « Quelques grammes de laïcité dans un monde de radicalité », visant à interpeller les candidats à l’élection présidentielle, puis aux législatives, sur les questions qui se posent au quotidien autour de la laïcité.

« Candidats, que pourriez-vous proposer pour garantir la laïcité à l’hôpital, mais aussi l’accès aux soins à toutes les femmes, quelle que soit leur origine… ? » (10 mars 17)
Ghada Hatem, médecin hospitalier, « gynécologue engagée », exerçant dans un hôpital public en région parisienne.

Écoutez cette femme, médecin, gynécologue engagée, comme elle se définit elle-même, constater les ravages de l’emprise religieuse sur le corps et la santé des femmes et nous rappeler, parce qu’elle est libanaise et qu’elle a l’expérience de la catastrophe communautariste, les dangers que court notre pays, confronté à la pression intégriste. Les femmes, comme toujours, en sont les premières victimes… Interpellez, vous aussi, vos élus et vos candidats à ce sujet, pour des réponses claires et qui les engagent. »

 

2017-03-12T09:36:39+00:00 10 mars 2017|Actions VLR, Laïcité|