Le combat judiciaire contre des frères musulmans de l’UOIF et les islamistes se solde encore par l’échec cuisant de ces derniers: après les victoires de Mohamed Louizi, Ahmed Meguini, Pascal Bruckner et celle en première instance de Georges Bensoussan, le camp laique se félicite de la victoire d’une élue de Bagnolet, Marie-Laure Brossier qui a gagné son procès en diffamation contre un islamiste notoire.

Contre l’obscurantisme, la résistance s’organise.