Avec d’autres associations universalistes Viv(r)e la République combat les dérives osbcurantistes et en particulier l’islamisme. Nous militons pour que les pouvoirs publics agissent contre cette tumeur, qu’ils dénoncent l’islamisme et s’engagent à lutter efficacement contre ceux qui veulent amalgamer les islamistes avec l’ensemble des musulmans.
Au moment où un professeur se fait décapiter pour avoir fait son métier et transmis nos principes universels à ses élèves, aux élèves de l’école de la république, au delà de l’immense tristesse, la sidération est totale.
Il devient donc impossible d’enseigner en France sans risquer sa vie !
La France et d’autres pays sont travaillés, des groupes d’hommes déterminés ont décidé de s’attaquer à ce que nous sommes collectivement, à nos représentations, à nos libertés, à tout ce qui n’est pas eux. Ces islamistes le font avec succès parce que nous demeurons incapables d’agir efficacement contre ces attaques.
Les universalistes tentent de créer des frontières entre musulmans et islamistes pour éviter l’amalgame là où les islamistes ne cessent de se faire passer pour « de bons musulmans » et de nous faire passer pour des islamophobes. Ce travail de terrain est aujourd’hui en train de prendre l’avantage. Ce professeur a été décapité par un individu qui n’était pas fichier “s”. Il l’a été car semble t’il des parents musulmans se sont plaints du professeur.
Ce que nous redoutions – l’infusion de l’islamisme dans les têtes de musulmans – est en train de devenir réalité.
La France, si elle veut se protéger collectivement, si elle veut garantir les libertés de ses concitoyens quelles que soient leurs origines ou leurs religions, va devoir changer de braquet et comprendre qu’une guerre intérieure se joue, qu’il y aura un perdant et un gagnant.